Actions sociales

Charte de la citoyenneté

Charte de la citoyenneté

Les associations étudiantes ont pour vocation la défense des intérêts moraux et matériels des étudiants. Ainsi, il en va de leur rôle de se positionner en tant qu’actrices citoyennes de la vie de leur territoire. Véritables actrices de la société, les associations étudiantes doivent pouvoir promouvoir et inciter les étudiants à prendre part à la vie politique de leur territoire tout en conservant leurs valeurs d’indépendance.

L’étudiant n’est pas un citoyen en devenir mais un réel acteur de son territoire. La jeunesse doit se saisir de la place qui est la sienne au sein de notre société afin de pouvoir exercer pleinement ses droits et devoirs citoyens.test

À l’heure où la jeunesse se désintéresse de la politique de son territoire, il est du devoir des associations étudiantes qui sont à leur contact au quotidien de les sensibiliser à la vie citoyenne. Aujourd’hui, l’ensemble du réseau de l’ARES se saisit pleinement de son devoir de diffusion de citoyenneté. Il s’engage par le biais de cette charte à sensibiliser les étudiants, mais aussi à mettre en place et pérenniser ses actions de citoyenneté.

Charte des soirées étudiantes responsables

Depuis mercredi 16 Février 2011, et suite au vote de son Conseil d’Administration, l’ARES est signataire de la charte des soirées étudiantes responsables.

Signature charte Ares

Signature de la charte

Les accidents de la circulation restent la première cause de décès des jeunes (30% des accidents mortels chez les jeunes), malgré la diminution observée ces quinze dernières années du nombre de tués. Ces accidents ont souvent lieu la nuit, le week-end après une fête entre amis, à la sortie des discothèques et notamment à la sortie des soirées étudiantes.

L’image des soirées étudiantes dans l’esprit collectif est bien souvent celle d’une beuverie où la promotion des marques d’alcool finance l’alcoolisation massive d’une jeunesse inconsciente et dépravée. C’est un fait, les étudiants aiment faire la fête et ne mesurent pas toujours les risques encourus. Néanmoins, le changement des comportements ne peut s’opérer en peu de temps et il reste une longue route à parcourir pour réduire durablement le nombre de tués ou blessés au sortir d’une soirée étudiante.

Cette Charte a pour objectif de valoriser les associations étudiantes dans leur engagement pour la sécurité routière, de les encourager et les aider à poursuivre leurs efforts.

Il s’agit de prendre un engagement adapté à sa structure dans l’organisation des soirées étudiantes en adoptant une attitude responsable, citoyenne et éthique. Afin d’aider les associations étudiantes à valoriser leurs engagements pris en tant que signataire de la Charte des Soirées Etudiantes Responsables, la FAGE a mis en place un « Kit du Signataire » composé de divers outils :

  • Plusieurs exemplaires de la « Charte Nationale des Soirées Etudiantes Responsables » pour décorer les stands de prévention en soirées et le local de l’association ;
  • des dépliants reprenant les valeurs de responsabilité, de citoyenneté et d’éthique pour lesquelles l’association s’est engagée afin d’expliquer aux étudiants, aux partenaires de l’association et autres interlocuteurs locaux en quoi consiste leur engagement ;
  • des stickers autocollants aux couleurs de la campagne qui permettront à l’association d’apposer le logo « Soirée Etudiante Responsable » sur ses affiches de soirées et des bracelets « Organisateurs Responsables ».

Ces outils permettront aux associations étudiantes signataires d’être identifiées comme étudiants militants et engagés dans l’organisation de soirées étudiantes responsables.

Téléthon

Ares au Téléthon

Les membres du bureau national de l’ARES présent sur le plateau de France 2 pour annoncer le chiffre récolté pour le téléthon 2013.

Depuis plus de dix ans, l’ARES avec la FAGE, en partenariat avec l’Association Française de lutte contre les Myopathies, répond présente pour le Téléthon. En 2013, c’est plus de 290.368 euros qui ont été récoltés par les associations des fédérations de villes et de filières du réseau de la FAGE.

En effet, chaque année, les associations étudiantes se mobilisent pour sensibiliser les étudiants aux problématiques des enfants atteints de maladies neuromusculaires. Ces mobilisations sont variées et les associations sont toujours innovantes et imaginatives : De la Flashmob à la tombola en passant par la récolte de dons directs, chaque association du réseau de l’ARES organise une action pour ajouter sa pierre à l’édifice.

Cette année encore, les associations étudiantes seront mobilisées pour, nous l’espérons, surpasser la somme exceptionnelle récoltée l’année dernière afin d’aider la recherche, et de permettre aux malades de garder espoir.