La filière AES

Les études en AES (Administration Economique et Sociale), tout le monde en parle, mais peu de personnes savent ce que recèle exactement cette filière. Sa pluridisciplinarité la rend parfois difficile de lecture, vue de l’extérieur. Si vous vous posez des questions sur ce qu’est la filière AES, alors lisez attentivement la suite !

Pour commencer, il convient de faire un petit retour dans le passé. Les études d’AES naissent le 01 mars 1973. A l’époque, l’apparition de cette filière répond à un besoin rapide des entreprises et des administrations qui cherchent alors des cadres dynamiques et polyvalents, maîtrisant à la fois des connaissances, et de la méthodologie. Les études en AES vont dès lors permettre de s’introduire efficacement dans le monde professionnel, grâce à un subtil équilibre entre culture générale, connaissances juridiques et économiques, compétences en langue, en gestion, et en informatique. Elles vont offrir aux étudiants une filière à l’image du professionnel : transversale.

Cette pluridisciplinarité est la réelle plus-value de la filière AES. Théorie et méthodologie feront de vous de véritables techniciens, capables de s’adapter à des milieux très différents. Ainsi, ce sont tous les domaines clés des organisations du secteur privé, comme du secteur public, qui s’ouvrent à vous !

En résumé, l’AES est une filière consciente des problématiques socio-économiques contemporaines. Elle a su s’adapter à la tertiairisation de la structure de l’emploi, et elle permet, par les différents champs d’actions auxquels elle a attrait, d’insérer professionnellement les étudiants qui s’y engagent. Les défis du monde professionnels ne sont jamais cantonnés à une seule facette, et cela tombe bien car les études en AES ne le sont pas non plus !

     

  1. Les formations

    La licence AES

    La licence AES, c’est une licence pluridisciplinaire ! Pourquoi avoir un bagage aussi pluridisciplinaire ? La licence AES a été créée en 1973 à Brest. L’objectif était, à cette époque, de répondre aux besoins des entreprises et des administrations pour avoir des cadres dynamiques et polyvalents, maîtrisant à la fois des connaissances et des méthodologies diverses et variées.

    De ce fait, la filière AES permet de s’insérer avec facilité dans le monde professionnel grâce à cet équilibre subtil de connaissances juridiques, économiques et sociologiques, mais aussi grâce à des compétences en gestion, en informatique et en langues. Ce parcours permet d’amasser nombre de connaissances et d’apporter un panel de compétences utiles aux besoins des administrations et des entreprises.

    En résumé, l’AES est une filière consciente des problématiques socio-économiques contemporaines. Elle a su s’adapter à la tertiarisation de la structure de l’emploi et continue à le faire et permet, par les différents champs d’actions auxquels elle a attrait, d’insérer professionnellement les étudiant(e)s qui s’y engagent. Les défis du monde professionnel ne sont jamais cantonnés à une seule facette et cela tombe bien car les études en AES ne le sont pas non plus !

    La spécialisation en Licence AES

    Comme nous l’avons vu auparavant, la licence AES répond aux besoins du territoire. Tu trouveras ainsi un certain nombre de parcours de formations et de disciplines variées sur chaque territoire. Il est donc important de bien te renseigner pour choisir un parcours qui te correspond et qui correspond à tes attentes.

    Une des spécificités de la licence AES est la spécialisation progressive. Cela signifie qu’à mesure des années, tu vas affiner ton parcours et choisir ton orientation. Lors de tes deux premières années de licence, tu vas suivre un parcours commun avec tous les autres étudiants mais dès la troisième année, tu vas pouvoir choisir une spécialité. De nombreux parcours existent avec chacun ses spécificités. Nous te laissons découvrir ces parcours en quelques lignes.

    Administration Générale des Entreprises : Le parcours “Administration Générale des entreprises” (AGE) forme des étudiant(e)s capable d’assurer toutes les fonctions que demande une entreprise, assurant les principales responsabilités demandées dans les organismes privés.

     Administration Générale et Territoriale : Le parcours “Administration Générale Territoriale” (ou des territoires) (AGT) propose un panel de formations axé sur les autorités publiques. Il prépare l’étudiant à postuler aux concours des administrations de l’Etat. Il est orienté sur le domaine juridique, étude du territoire et sciences politiques.

    Le parcours “Administration Gestion Sanitaires et Sociales (AGSS) prépare les étudiant(e)s aux métiers de la fonction publique hospitalière, aux fonctions de cadre dans le secteur sanitaire et social (comme les EPHAD,  les hôpitaux, les organismes d’insertion, etc.).

    Commerce et Affaires Internationales : Les métiers liés au commerce (transitaire, inspecteur ou contrôleur des douanes, logisticien…) et aux affaires internationales (conseil juridique, négociateur international, fonction publique internationale) dans le secteur privé et public.

    Développement social :

    Le parcours Développement Social forme des cadres de l’intervention sociale et culturelle dans des fonctions d’expertises et de montage de projet.

    Ressources Humaines : Prépare les étudiants à la gestion administrative du personnel mais aussi à la gestion des procédures de recrutement, au développement de l’information et de la communication dans l’entreprise,à veiller aux conditions générales de travail et d’application de la législation sociale.

    Enseignement : Le parcours Enseignement se caractérise par la formation des étudiant(e)s aux métiers du professorat.

    Pour plus d’informations sur les licences en AES, rendez-vous sur la cartographie des licences

    Les concours à bac +2, bac +3

    La filière AES est une filière qui aborde plusieurs champs disciplinaires. De ce fait, elle te permettra de passer un certain nombre de concours.

    Dans un premier temps, via la formation en économie-gestion dispensée au sein de la filière, il t’est tout à fait envisageable d’intégrer un IAE (Institut d’Administration des Entreprises). Ces IAE recrutent le plus souvent sur dossier après avoir passé le score IAE qui évalue ta culture générale, les mathématiques, le français et l’anglais. L’étude de ton dossier universitaire est très importante, tout comme ta lettre de motivation qui s’avère déterminante.

    En parallèle de ces concours qui permettent de poursuivre tes études, l’obtention d’un Bac +2 ou Bac +3 te permet de candidater dans plusieurs domaines de la fonction publique. C’est d’ailleurs à l’issue de ta Licence que tu pourras, si tu le souhaites, intégrer un IPAG (Institut de Préparation à l’Administration Générale), qui comme son nom l’indique te préparera principalement aux concours de la fonction publique de catégorie A. Par exemple, en entrant à l’IPAG, tu pourras par la suite tenter le concours d’inspecteur des impôts, le concours des douanes ou encore celui d’agent administratif.

    Les licences professionnelles

    Si tu souhaites te spécialiser davantage et acquérir des compétences professionnelles pour t’insérer rapidement sur le marché du travail sans passer par la case master, alors la licence professionnelle est faite pour toi.

    La licence professionnelle s’adresse à des titulaires d’un bac + 2. La licence professionnelle se déroule sur une année à plein temps. La filière AES propose différentes licences professionnelles en rapport avec la gestion, la comptabilité, le management mais aussi vers le secteur public. Nous te proposons une liste de licences professionnelles en rapport avec la filière AES. Bien entendu, cette liste est non-exhaustive :

    Métiers des administrations et collectivités territoriales :

    Cette formation répond à un objectif d’insertion professionnelle. Fortement ancrée en droit public, la formation vise à apporter aux étudiants une solide culture générale de l’administration ainsi que des contenus techniques indispensables à l’exercice de différents métiers dans la comptabilité, la gestion financière, l’action sociale…

    Droit social et ressources humaines :

    Alliant théorie et pratique, cette licence donne tous les outils nécessaires à la gestion des salariés au sein de l’entreprise. A l’issue de cette formation, tu seras capable de garantir la conformité des pratiques RH avec l’environnement de l’entreprise, conduire et contrôler la gestion administrative du personnel, interpréter et appliquer le droit social, assurer la veille juridique et sociale…

    Métier de la gestion et de la comptabilité :

    Cette licence professionnelle vise à doter les étudiants de compétences techniques dans le but d’une insertion professionnelle rapide. Elle répond au besoin de créer des spécialistes capables d’épauler les décideurs des organisations au pilotage opérationnel de la structure.

    Management de Projets Événementiels :

    Cette licence professionnelle vise à former des personnes polyvalentes et pluridisciplinaires dans le secteur d’activité des salons, congrès, foires et événements de toutes sortes. Les diplômés pourront accéder principalement à des postes de gestionnaire ou d’organisateur de manifestations dans leur globalité.

    Assistant en Ressources Humaines :

    Cette licence professionnelle forme des assistants ressources humaines opérationnels. Ceux-ci pourront ainsi œuvrer à l’amélioration de la gestion quotidienne des ressources humaines, assurer le suivi de l’évolution des lois. En bref, ils réaliseront des missions relatives à la gestion administrative du personnel et au développement des ressources humaines.

    Gestion de la paie et administration :

    Cette formation va permettre aux étudiants de maîtriser des processus d’élaboration de la paie et d’administration du personnel. Elle vise une employabilité immédiate des étudiants dans ces métiers. Plusieurs compétences sont visées comme la détermination du salaire brut, le suivi administratif des dossiers individuels des salariés, la manipulation des logiciels de paies…

    La poursuite d’étude en master

    Si tu es désireux de poursuivre tes études pour deux années supplémentaires, tu peux continuer ton parcours en master. Plusieurs options s’offriront à toi et tu vas pouvoir t’orienter dans différents secteurs. Ton choix de parcours en troisième année de licence peut être déterminant pour ta poursuite d’études. En AES, ce choix est d’autant plus déterminant puisque ton parcours en master sera orienté par ce choix. Il existe de nombreuses spécialités en master AES, et nous allons t’en présenter quelques-unes.

    Le Master AES parcours « Action politique et politiques publiques » fournit une formation pluridisciplinaire sur les questions politiques. L’objectif est de permettre une appréhension de l’activité politique, à la fois dans son versant « conquête et exercice du pouvoir » et dans son versant « action publique » en mobilisant les concepts et les outils du droit, de la sociologie, de l’économie etc.

    Le Master AES parcours « Développement Local et Économie des Transports » vise à former des professionnels polyvalents capables de maîtriser et de mettre en œuvre la diversité des compétences communes nécessaires dans les métiers du domaine du transport, et de l’aménagement du territoire. A l’issue de ce master, tu pourras analyser les contextes socio-économiques locaux et réaliser des expertises en vue de mettre en place des projets de développement local, de mobilité et d’économie solidaire mais aussi de communiquer avec différents acteurs et experts aux domaines de compétences divers.

    Le Master AES offre une formation pluridisciplinaire centrée sur le thème du travail et des politiques sociales. Ce master permet d’entrer sur le marché du travail dans les métiers de l’administration de l’emploi et de la gestion des ressources humaines et des politiques sociales. Il prépare également aux concours de recrutement des fonctions publiques d’Etat et territoriales.

    Le Master AES parcours « Administration d’établissements et services sociaux et médico-sociaux » vise à former des futurs cadres de direction d’établissements et services du secteur social et médico-social. Les débouchés dans ces domaines sont importants, notamment dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) mais aussi dans d’autres types d’établissements ou services d’aides à la personne.

    Tu peux également intégrer des masters de droit, de gestion, de management. La pluridisciplinarité de la licence AES te permet en effet d’intégrer des formations plus spécialisées par la suite.

    Le Master Management Public dispense une formation pour permettre aux étudiants d’intégrer des postes de cadre de la fonction publique et d’être opérationnels sur des fonctions d’administration générale grâce à une approche pratique. Il permet d’affiner des compétences incontournables pour évoluer dans la fonction publique et réussir les différents concours d’accès à celle-ci.

    Le Master Droit privé vise à assurer aux étudiants une formation forte en droit civil et en droit des affaires. Il doit permettre aux étudiants de découvrir des segments du droit plus spécialisés et il intègre également une formation à dimension européenne et internationale. Enfin, il donne aux étudiants les connaissances fondamentales pour l’accès aux diverses professions juridiques à l’issue du Master 1 ou du Master 2.

    Le Master Entreprise de l’économie sociale et solidaire te permet d’acquérir un socle général de compétentes pluridisciplinaires, par l’apprentissage et la maîtrise d’outils d’analyse économique, de gestion et de droit. Il apporte une spécialisation en économie sociale et solidaire et développe la professionnalisation grâce à des intervenants professionnels, la visite de structures, la réalisation de projets et un stage de fin d’année.

    Le Master Ressources humaines permet aux étudiants d’acquérir une solide culture générale et disciplinaire couvrant le champ des ressources humaines. Il permet de donner des compétences solides et communes concernant le management et la gestion des ressources humaines mais aussi des compétences plus approfondies en économie et en droit.

    Le Master Métiers de l’Enseignement, de l’Éducation et de la Formation du second degré (MEEF Second degré) consiste à former les futurs enseignants de Sciences Economiques et Sociales. Différentes compétences professionnelles sont à acquérir comme des savoirs disciplinaires tels que l’histoire de la pensée sociologique et économique mais aussi des savoirs didactiques et pédagogiques. Des compétences méthodologiques et transversales doivent être maîtrisées afin de garantir la réussite au concours d’enseignant en SES.

    Pour plus d’informations sur les masters à la sortie d’une licence AES, rendez-vous sur la cartographie des masters

  2. Les débouchés professionnels

    Le secteur privé

    La filière AES offre par sa pluridisciplinarité un large choix de professions dans le domaine privé. Les études en AES ouvre l’étudiant à de nombreux métiers dont la polyvalence est une des principales compétences. Voici une liste non exhaustive de professions vers lesquelles un étudiant en AES peut se diriger :

    Responsable des ressources humaines

    Son objectif est de concilier nécessité économique avec les réalités sociales de l’entreprise. Il gère entre autres les contrats, les fiches de paie, les relations sociales au sein de l’entreprise. Il définit les politiques managériales et sociales performantes d’un organisme ou d’une entreprise. Le relationnel est une des principales compétences pour ce poste.

    Consultant en finance

    Son objectif est de poser un diagnostic, rechercher et proposer des solutions pour améliorer le fonctionnement d’une Entreprise ou d’une Organisation. Pour ce faire, il audite les processus comptables et financier, interview et cartographie des processus, analyse les flux, participe à la formalisation du contrat et des plans de qualité. Pour ce poste un esprit d’analyse et de synthèse, une qualité d’argumentation écrite et orale, et des compétences de gestion sont requis.

    Acheteur industriel        

    Son objectif est de négocier des matériaux et/ou des produits consommables nécessaires à la production de l’entreprise, en fonction d’objectifs de volume, de coût et de qualité. Il sélectionne les fournisseurs, les contrats et est en charge par la suite du suivi de ceux-ci. Un acheteur industriel se doit d’être bon gestionnaire, bon négociateur et avoir de bonne connaissance juridique et informatique.

    Responsable de zone d’export   

    Son objectif est d’assurer le développement des ventes de son entreprise hors-France. Il procède à une recherche approfondie des marchés, prospecte, négocie les contrats et analyse les besoins. Il coordonne et veille sur les différentes branches de l’entreprise. Il lui est nécessaire de détenir des qualités managériales, linguistiques, de négociateur et de mobilité.

    Coordinateur de réseau 

    Il pilote et coordonne l’activité du réseau d’agences, antennes et points de vente. Il harmonise les pratiques du réseaux (offre de services, merchandising, etc.), fait appliquer la politique commerciale, gère les équipes et fait remonter à la direction les attentes et les besoins. Pour cela, il doit maîtriser les technologies de l’information et de la communication. Il doit parler et écrire dans différentes langues.

    Administrateur de bien

    Il gère le patrimoine immobilier de ses mandataires. En outre, il met en location les biens qui lui sont confiés. Il s’occupe des visites du logement, encaisse les loyers, facture et répartit les charges entre les propriétaires et leurs locataires. Il choisit les prestataires pour s’occuper de l’entretien ou des travaux du bien. Un administrateur de bien doit être à l’aise avec le droit immobilier et les techniques du bâtiment. Il peut se voir attribuer une fonction dans le syndicat de copropriété, et doit donc disposer de qualités en médiation, et avoir un certain sens du contact.

    Chargé de clientèle

    Il est chargé de gérer un portefeuille de clients, généralement dans le domaine bancaire. Il doit fidéliser la clientèle, prodiguer des conseils et services personnalisés à celle-ci. Il prospecte afin d’élargir son portefeuille de clients. Il travaille en étroite collaboration avec le service marketing et le service vente de l’entreprise. Il doit détenir des qualités commerciales, relationnelles et une bonne expression orale. Il doit posséder une bonne capacité d’évaluation afin de cibler les besoins de sa clientèle.

    Conseiller commercial

    Un conseiller commercial doit avoir un profil de vendeur. Sans passer ses journées dans un magasin, il doit sans cesse être aux aguets pour dénicher de nouveaux clients et faire connaître son employeur. Il doit s’assurer de la bonne vente des produits et prestations. Il peut être mobile ou travailler au bureau et il doit maîtriser les outils technologiques mis à sa disposition.

    Le secteur public

    A l’issue d’une licence AES, vous pouvez avoir accès à tous types de fonction publique : la fonction publique d’Etat, la fonction publique hospitalière et la fonction publique territoriale. Ces trois fonctions publiques sont segmentées en 3 catégories :

    Catégorie A : conception, direction et encadrement de l’action publique ainsi que tous les corps d’enseignants.

    Catégorie B : application et rédaction de l’action publique

    Catégorie C : exécution de l’action publique

    Pour y accéder, vous devrez réussir un concours ou bien bénéficier d’une reconnaissance de l’expérience professionnelle qui permet de substituer une expérience au diplôme requis. De nombreux emplois s’offriront alors à vous. Une fois votre licence AES acquise, elle vous permet d’accéder, par voie de concours de catégorie A, aux fonctions de cadre de l’administration. Voici quelques exemples de débouchés :

    Attaché territorial

    L’attaché territorial devra choisir entre plusieurs spécialités et devra ensuite gérer une équipe ainsi qu’exécuter un travail administratif conséquent. Pour réaliser ses objectifs, il sera sur tous les fronts et enchainera des réunions tout en réalisant des dossiers. Pour cela, il doit acquérir des compétences en administration générale, en ressources humaines, en gestion financière etc. Il devra également savoir travailler en équipe avec de nombreux acteurs.

    Attaché d’administration hospitalière

    L’attaché d’administration hospitalière est un cadre de la fonction publique. C’est le responsable qui encadre les différents agents du service. L’attaché aura le choix entre plusieurs activités telles que la gestion, la réglementation, le contentieux, le contrôle. Pour mener à bien ses missions, il devra maîtriser le droit et l’économie mais aussi savoir écouter et négocier. L’attaché se doit également d’être le porteur des projets et de respecter l’esprit du service public.

    Inspecteur des finances publiques

    L’inspecteur des finances publiques est responsable du recouvrement des impôts auprès des particuliers et met en application les contrôles fiscaux et les dossiers contentieux. L’inspecteur doit être chevronné en fiscalité et en droit. Il devra également être rigoureux, organisé, discret et habile négociateur en cas de conflit. Il devra également avoir le sens des ressources humaines.

    Chargé de mission urbanisme et aménagement

    Le plus souvent exercé au sein d’une collectivité, ce poste de chargé de mission nécessite une vision globale de l’administration et des différents schémas territoriaux. Le chargé de mission est également sollicité pour faire le lien entre les partenaires locaux et les services de sa collectivité. Un grand sens de l’organisation et de la coordination sont nécessaires pour aider la collectivité à mettre en place ses ouvrages.

    Chef de projet tourisme

    Autour de missions extrêmement variées, le chef de projet tourisme doit mettre en place une stratégie globale de développement touristique et dynamiser un territoire. Il est possible de travailler au sein d’une mairie, dans un conseil départemental, c’est-à-dire auprès de nombreux acteurs locaux. Pour pouvoir exercer ce métier, il faut pouvoir être à l’écoute, faire preuve de curiosité tout en étant négociateur et diplomate. Un métier avec de multiples tâches variées.

    Coordinateur budgétaire et comptable

    Son objectif est de réaliser et contrôler les procédures comptables et budgétaires d’une collectivité ou d’un grand service. Il réalise également les documents comptables et budgétaires correspondants. Pour ces missions, le coordinateur devra connaître les principes de fonctionnement des administrations publiques et maîtriser également le droit public, la comptabilité ainsi que certaines notions économiques. La gestion de logiciels comptables et bureautiques est également importante pour ce métier.

    Enseignant

    Après tes études en AES, tu pourras t’orienter vers les métiers de l’enseignement. Principalement au collège et au lycée, le professeur se doit d’être pédagogue, et doit s’adapter sans cesse à sa classe et aux programmes. Il faut bien entendu avoir le sens du contact pour travailler avec des élèves, mais aussi faire preuve de patience et d’écoute. Pour la plupart des diplômés choisissant cette voie, il est parfois nécessaire de passer par une École Supérieur du Professorat et de l’Éducation (ESPE) pour se préparer aux concours.

    Ingénieur territorial

    Les ingénieurs territoriaux exercent au sein des régions, des départements, des communes d’une certaine taille, mais aussi des offices d’HLM, dans les laboratoires d’analyses chimiques et d’analyses de l’eau sans oublier l’intercommunalité qui absorbe un grand nombre de compétences techniques jusque-là dévolues aux communes. Les ingénieurs territoriaux assurent deux types de missions : la gestion de service technique et la conception, l’étude et la réalisation des chantiers de la collectivité.

    Commissaire de Police

    Cadre de la Police Nationale, le commissaire de police dirige une école, un service mais peut également diriger un commissariat. Il aura pour mission de gérer des équipes, piloter des opérations, suivre l’action des enquêteurs en coordination avec les orientations politiques ministérielles. Le commissaire de police devra diriger ses équipes et gérer les actions de celle-ci. Il devra également assurer la sécurité publique et être adaptable en fonction du lieu de l’affectation et de son environnement.

    Rédacteur territorial

    Le rédacteur territorial peut occuper des fonctions très diverses, correspondant à divers postes dans l’administration que ce soit à l’échelle régionale, départementale, communautaire ou municipale. Il peut gérer la paie et les carrières au service Ressources Humaines, être en charge du montage juridique et du suivi des programmes d’aménagements dans un service d’urbanisme… Le plus souvent, le rédacteur territorial est spécialiste dans un domaine qui demande des connaissances et des compétences particulières.